Des débuts jusqu’à aujourd’hui

1921: Création

Le 7 septembre, la société « Schmelzbasalt AG » est fondée à Linz am Rhein en tant que coentreprise de la « Compagnie Générale du Basalte » et de la société « Basalt AG ».

L’objectif est de fabriquer du basalte fondu à partir des gisements de Vettelschoss, dans la Prusse rhénane, et de suivre le modèle français en l’utilisant comme matériau isolant.

Des bâtiments représentatifs sont construits par les architectes Mattar et Scheler.

1924: début de la production à Vettelschoss

Au cours des premières années, la progression est lente. Le nouveau matériau se distingue du matériau français qui avait été utilisé avec succès comme isolant dans le métro parisien ; en effet, le basalte brut a une autre provenance et sa composition chimique est différente.

 

L’entreprise cherche de nouveaux marchés et améliore les processus de fabrication, mais des années vont encore s’écouler avant que le succès économique ne soit au rendez-vous.

1929: interruption

Dans le contexte du crash boursier et de la crise économique mondiale consécutive, les difficultés persistantes de commercialisation culminent avec l’interruption de la production. La vente des stocks continue et, avec elle, la recherche des marchés appropriés. L’entreprise essaie notamment d’établir le basalte fondu comme protection contre l’acide dans l’industrie chimique. 

1935: changement de direction

Quatre nouveaux associés se regroupent le 19 juin 1935 pour prendre l’usine de la société Schmelzbasalt AG en gérance. Leur concept est maintenant la protection anti-usure industrielle, mais la commercialisation ne progresse que lentement. Au bout de quelques mois, la production doit être de nouveau interrompue.

1937: un nouveau début

Deux des quatre associés quittent l’entreprise. Les deux autres donnent à l’entreprise une nouvelle raison sociale : « Schmelzbasaltwerk Kalenborn – Dr. Ing. Mauritz Kommanditgesellschaft ». En tant que commandité et associé personnellement responsable, c’est M. Kurt Mauritz, le grand-père de M. Conrad Mauritz – qui fait partie de la direction actuelle – qui assume la responsabilité de la direction.

1939: redémarrage

L’entreprise acquiert des clients dans l’industrie charbonnière et métallurgique. ABRESIST, basalte fondu de Kalenborn, est reconnu comme protection anti-usure industrielle. Comme dans beaucoup d’entreprises, la tendance est à la croissance (une des raisons de cette évolution étant aussi la fatale politique de guerre).

1940: valeur et matériau

L’industrie de l’armement consomme toutes les ressources en fer et en acier. Dans de nombreux domaines, elles sont remplacées par le basalte fondu ; par exemple dans les houillères et les mines de potasse, dans l’industrie minière, dans les cokeries ou dans les installations d’hydrogénation, devenues importantes, où l’on produit de l’essence synthétique. Pour répondre à la demande croissante, un four de fusion est construit à Kalenborn ; avec une capacité mensuelle de 600 tonnes, il fonctionne en 3x8.

1942: les gérants deviennent propriétaires

La société Mauritz KG achète l’usine de l’entreprise Schmelzbasalt AG.

1945: fin de la guerre = fin de la production

En mars, l’usine essuie des tirs d’artillerie lors des combats liés à la traversée du Rhin près de Remagen. La production est arrêtée, les travaux de réparation demandent une année avant que l’activité puisse reprendre.

1946: nécessité et vertu

La reprise de la production a lieu au prix de grands sacrifices ; les temps sont durs, mais l’usine donne de l’espoir aux gens. La solidarité soude le personnel, l’esprit d’improvisation et le dynamisme caractérisent la culture d’entreprise et dessinent l’image de soi qui s’est maintenue jusqu’à ce jour.

1950-1959: ouverture vers l’Europe

Les débouchés s’élargissent grâce à la mise en place de 15 représentations dans tous les pays de l’Europe de l’ouest. À la fin des années 50, la part des exportations représente plus de 35 % du chiffre d’affaires et le niveau de production d’avant-guerre est de nouveau atteint. 

1960-1969: marché mondial

Dans les années 60, les zones de vente s’étendent aux États-Unis, à l’Inde et à l’Australie.

1969: renforcement de la recherche et du développement

La compétence dans la fabrication du basalte fondu est étendue à d’autres matériaux. Des recherches intensives sont menées sur les matières premières non seulement métalliques et céramiques, mais aussi thermoplastiques. 

1970: renouvellement des générations

M. Kurt Mauritz décède. Son fils Wonter Mauritz prend la place d’associé-gérant.

Sa vision : faire de l’entreprise Kalenborn un expert international de la protection anti-usure sur la base de différents matériaux.

1974: 50 années de basalte

Kalenborn fête le 50e anniversaire de la production du basalte.

1976: nouvelle ère pour les produits synthétiques

Le domaine prospère des revêtements en plastique favorisant le glissement est élargi. Différents thermoplastiques – PE, PP et PVC – trouvent des débouchés internationaux sous le nom de marque KALEN. 

1977: expansion aux États-Unis

Avec la création de l’Abresist Corporation à Urbana (Indiana), une unité de montage est mise en place pour le marché américain. La distribution est renforcée et une équipe de conseillers techniques se joint à elle.

1980er: matériaux céramiques

La gamme des matériaux est élargie avec l’introduction de la protection céramique contre l’usure sous la forme de l’oxyde d’aluminium KALOCER, de l’oxyde de zirconium KALCOR et du carbure de silicium KALSICA. 

1990: Internationalisierung

1996 Kalenborn Delma, PologneAchat
2000 Kalenborn Bazalt, PologneAchat
2002 Kalenborn CanadaAchat
2002 Kalenborn do Brasil, BrésilFondation
2003 Kalenborn Asia, SingapourFondation
2006 Kalenborn Refmon, HongrieAchat
2007 Kalenborn OSW, PologneAchat
2007 Kalenborn Weartech, PhilippinesFondation
2009 Kalenborn FranceFondation
2011 Kalenborn Technologies, États-Unis Fondation

 

La mise en place de ce réseau de filiales complète nos propres unités de fabrication et renforce notre présence sur le marché.

2014: Kalenborn, marque internationale

Notre réseau international d’entreprises regroupe ses prestations sous la marque « Kalenborn » et manifeste ainsi dans le monde entier sa volonté d’être un fournisseur international complet, leader et innovant, de solutions de protection anti-usure de haut niveau.

2016: croissance de la recherche et du développement

Kalenborn agrandit ses laboratoires de recherche. En collaboration avec des instituts et des universités reconnus ainsi qu’avec le soutien de ministères, des contrôles classiques de matériaux sont effectués selon des normes internationales.